Pour Zidane, parler de « nettoyage » est un manque de respect envers les joueurs

Demain à 20h30, le Real Madrid affrontera Valence à Mestalla pour le compte de la 30ème journée du championnat d’Espagne. Zinédine Zidane a donc fait face à la presse ce mardi.

 

Ramos, Marcelo, Nacho, Luca, Ceballos et Odriozola, hier à l’entraînement.

 

Rotations: « Après Huesca, il a été dit qu’il y aurait des changements à Valence et c’est ce que nous allons faire, nous allons changer des joueurs pour faire un bon match. »

Luca Zidane: « Rien ne change, ceux qui me connaissent savent que Luca est ici pour son mérite, il est joueur de ce club depuis 16 ou 17 ans, comme Carvajal ou d’autres, et Luca est l’un d’entre eux, rien de plus. Les gens qui pensent et veulent aller du côté personnel s’en moquent. »

Varane: « Je ne veux pas imaginer un Madrid sans Varane, il est encore jeune, il est ici depuis de nombreuses années, il va bien, il y a beaucoup de choses qui l’ont contrarié, mais cela fait partie de la vie des joueurs. Eh bien, il ne m’a rien dit, l’important, c’est ce qu’il me dit, il est dans le meilleur club du monde, il le sait, il a beaucoup gagné et je le vois bien, je souhaite le garder dans l’équipe. »

« Nettoyage »: « On parle beaucoup de choses pour l’année prochaine, mais il faut respecter tout le monde, les joueurs qui ont fait tellement de choses … Parler de propreté me semble un manque de respect, des changements que nous devrons apporter, mais ce n’est pas le moment de parler de ça, il y aura du temps. »

Gardiens de but: « Cela dépend des gardiens de but l’année prochaine, il y a trois bons gardiens de but, nous allons terminer la saison avec eux, et nous verrons ce que nous ferons l’année prochaine, mais je vais le dire maintenant: je ne vais pas vous laisser la possibilité débat, nous n’allons pas avoir la question des gardiens de but la saison prochaine, ça va être très clair, ça va être très clair l’année prochaine. »

Changements: « C’est la vie, tout comme gagner trois champions, quatre ou cinq, il y a des joueurs qui jouent moins, dans une équipe, ça va toujours être comme ça, s’il y a des changements, je vais devoir le dire au joueur. avec le joueur, comme toujours, je ne changerai pas ma façon d’être. »

Position à renforcer: « Vous verrez ».

Pleins pouvoirs: « Je suis l’entraîneur de Madrid et je dois dire quelque chose, mais il y a un club important, avec des personnes importantes, et les choses se font ensemble, je suis l’entraîneur au quotidien et je prends des décisions ».

Marcelo: « C’est un joueur qui a peu joué cette année, je l’aime beaucoup, car ce qu’il a fait est phénoménal, nous aurons toujours besoin de lui, nous voulons plus de lui et il jouera plus, nous n’enlevons pas ce que Reguilón a fait et il jouera à nouveau avant la fin de la saison. »

Contact avec le club: « Avec le club, je parle de ce que nous voulons, nous le faisons déjà. »

Aspect psychologique: « Cela nous coûte un peu, mais ce sont des professionnels et des gens qui veulent gagner le match quand ils entrent sur le terrain, on peut faire mieux, il faut bien finir la saison, on ne peut pas en dire plus sur cette saison. »

Les sifflets: « Je ne sais pas comment ils affectent Bale, je sais qu’ils ne sont jamais une bonne chose, ils m’ont sifflé et vous devez l’accepter. Les joueurs ont une personnalité pour l’accepter, nous parlons d’une saison difficile, mais quand ils se débrouillaient bien, les gens applaudissaient et cela nous paraissait bon… Quant à l’avenir de Gareth et des autres joueurs, nous devons d’abord terminer la saison, il nous reste neuf matchs et ensuite nous verrons. »

La Liga: « C’est très difficile, mais nous allons nous battre pour rester le plus haut possible. J’ai aussi vécu des situations compliquées, nous devons donc bien le faire. Nous voulons finir le plus haut possible et jusqu’au bout. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *