Zidane: « Il reste huit matchs à jouer et nous devons terminer en beauté »

Photographe: Víctor Carretero

À prélude du match entre le Real Madrid et Eibar, samedi au Santiago Bernabéu à 15h15 (Heure du Gabon), le coach madrilène était en conférence de presse.

 

 

La réception d’Eibar: « Nous affrontons une équipe qui profite d’une campagne fantastique et qui viendra ici pour tenter de gagner. Nous voulons continuer avec ce que nous faisons. J’ai vu beaucoup de critiques après le match de Valence, disant à quel point nous avions mal joué, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Tout ce que nous pouvons faire, c’est continuer, essayer d’afficher une belle prestation et d’améliorer les choses demain. Mais je dois dire que je ne pense pas que nous nous en sortions si mal. »

« Éibar va venir jouer du bon football. Ils ont une saison brillante et demain est un match énorme pour eux. Nous nous attendons à un autre affrontement difficile. Je ne suis pas dans la tête des joueurs, mais d’après ce que je vois à l’entraînement, je peux dire qu’ils sont vraiment fiers et qu’ils veulent terminer la saison avec vigueur. Une défaite signifie toujours une chose: que l’opposition était meilleure. Mais nous avons fait de bonnes choses contre Valence, nous devons donc nous concentrer sur cela. Je suis convaincu que nous allons réaliser une bonne performance demain. »

Manque d’objectifs: « Nous verrons ce que nous allons faire l’année prochaine. Nous avons eu un peu de difficulté cette année, vous avez ces chiffres et je le sais très bien. Nous devons accepter que nous avons eu des problèmes pour marquer des buts cette année et c’est tout. Des modifications seront apportées. »

La défaite contre Valence: « J’ai aimé le jeu en général mais je n’ai pas aimé la défaite. J’étais satisfait du niveau d’engagement. Bien-sûr, nous avons eu du mal à marquer pendant les 90 minutes. Mais je suis satisfait de l’équipe car elle ne traverse pas une période facile, mais elle travaille toujours dur. »

Marcelo: « C’est un grand joueur pour tout ce qu’il a accompli ici. Je veux le récupérer afin qu’il puisse terminer la saison en force. Mon seul souci est de bien faire jouer les joueurs à nouveau, c’est tout. »

Comparaisons avec 2006: « J’ai vécu cela en tant que joueur et ce n’est pas facile quand on a ce genre de saison. Cette année a été la même dans le sens où nous avons eu du mal à gagner des matchs. Nous devons l’accepter et mon travail consiste à expliquer aux joueurs que le meilleur moyen de remédier à la situation est de travailler dur et que, lorsque nous avons la possibilité de gagner des matchs, nous devons en être satisfaits même ne pas jouer pour rien en particulier. »

Ses préoccupations ? « Je ne suis pas inquiet, dans le sens où c’est ce que c’est. Il reste huit matchs à jouer et nous devons terminer en beauté. Ce fut une année difficile. Je ne peux pas expliquer ce qui s’est passé en deux minutes. Vous savez tout ce que ces gars ont gagné. Pouvez-vous donner quelques chiffres à cet effet ? Je ne parle pas seulement des trois années de travail avec eux, mais de tout ce qu’ils ont gagné en cinq, six ou sept ans. Ils ont tout gagné. Cette année est difficile et nous allons essayer de la changer. Ce club a besoin de revenir à des façons de gagner, de faire de grandes choses, et c’est pourquoi je suis ici. »

Eibar: « Il reste huit matchs et nous allons essayer de finir en force. Les gens nous aiment. Nous acceptons les difficultés et il y a moins de gens qui viennent assister aux matchs, mais nous ne pouvons pas oublier ce que ces joueurs ont fait. Je ne suis pas du tout inquiet. Pour les matchs restants, nous devons faire de bonnes performances avec les joueurs qui sont ici. Nous nous améliorons. La défaite de mercredi fait mal, mais c’est comme ça. Nous n’allons plus penser à ce qui s’est passé à Mestalla. Demain nous voulons faire un bonne impression. Nous n’avons pas joué brillamment contre Huesca ou le Celta mais nous avons gagné. Nous allons essayer de nous améliorer tous les jours et de terminer en beauté avec les joueurs que j’ai ici. »

Des critiques sur le Ballon d’Or de Modrić: « Les gens sont libres de dire ce qu’ils veulent. Je suis désolé pour les gens qui le pensent. Il mérite son Ballon d’Or, il l’a mérité par son engagement, son jeu exceptionnel, sa qualité exceptionnelle et tout ce que nous savons que Luka possède. Il mérite son Ballon d’Or et si les gens ne sont pas d’accord, je suis désolé pour eux. »

Des décisions sur qui reste et qui va ? « Je n’ai pas encore décidé, il reste encore un mois et demi de matchs de compétition. »

La condition de Vinicius Jr.: « Je ne peux pas vous dire combien de temps il restera. Il se remet bien, il est de retour sur le terrain et semble de bonne humeur. »

Démission: « C’est ce que c’est. Les gens veulent voir leur Real Madrid gagner tout le temps, c’est normal. C’est un club qui a toujours gagné des choses et qui joue pour gagner. Ce n’est pas une question de démission, c’est une saison compliquée et nous allons essayer de bien finir. Je suis sûr que nous ferons des choses l’année prochaine mais je ne vais pas en parler maintenant. »

Débat sur les gardiens de but: « Je ne vais pas dire ce qui va se passer. Tout ce que j’ai dit, c’est que ce sera clair dès le début de la saison prochaine. Mais je ne vous dirai pas qui va partir, qui va rester ou qui pourrait entrer … Keylor  a un contrat, nous allons voir ce que nous allons faire à la fin de la saison. J’aime beaucoup Keylor en tant que joueur et en tant que personne. »

L’Atlético, seul concurrent de Barcelone en Liga selon Simeone: « Nous sommes toujours là ou à peu près, bien que ce ne soit pas le cas en Liga cette année. Je n’enlève rien à l’Atlético, qui joue superbement et qui a toujours été au top ces dernières années. Mais personne ne peut me dire que le Real Madrid ne participe pas chaque année à toutes les compétitions. »

Football féminin: « Nous constatons des progrès énormes pour le football féminin dans le monde entier, pas seulement en Espagne. Il y a un réel soutien et c’est agréable de le voir grandir. En ce qui concerne le Real Madrid, ce n’est pas à moi de décider. Je pense qu’il y aura un développement naturel et des décisions seront prises. »

Hazard: « Je ne vais pas donner mon opinion personnelle, nous en discuterons à la fin de la saison. C’est un joueur que j’ai toujours aimé, tout le monde le sait. Il a joué en France, je l’ai beaucoup vu et je le connais personnellement. Ce n’est pas nouveau, c’est un joueur fantastique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *